Suivez-nous

Start-up



VerSe perçoit 100 millions de dollars de la part de Google et Microsoft

VerSe perçoit près de 100 millions de dollars de la part de Google et Microsoft afin d’accroitre le rival indien de TikTok.

Avatar of Gabriel

Publié

sur

Google et Microsoft investissent plus de 100 millions de dollars pour Josh en Inde.
© Unsplash / Rajeshwar Bachu

Et si le prochain réseau social qui fait concurrence à TikTok était sous le point de se développer en Inde ? En tout cas Google et Microsoft viennent d’investir à eux deux plus de 100 millions de dollars pour développer la société VerSe. À l’heure actuelle, l’entreprise est évaluée à plus d’un milliard de dollars ce qui permettra de réaliser des choses beaucoup plus conséquentes à l’avenir.

Josh et Dailyhunt

Ces deux plateformes appartiennent à la société VerSe. Dailyhunt est un agrégateur de flux RSS tandis que Josh est une application comme TikTok. Elle permet de diffuser du contenu vidéo relativement court, le fameux concurrent du réseau social TikTok en Inde. Cet investissement va permettre à VerSe de développer une IA afin d’apprendre l’utilisation de chaque utilisateur. L’argent récolté permettra également de développer l’audience de Josh partout dans l’Inde voir plus loin si la popularité de l’application s’accroit.

Inconnu dans les pays de l’Ouest de l’Europe, Josh est un réseau social très connu en Inde. Celui-ci possède près de 77 millions d’utilisateurs actifs par mois. Un nombre qui peut donner le vertige et qui vient s’ajouter aux 1,5 milliard de vidéos lues par jour. Du moins, c’est ce que rapporte un communiqué de presse récemment publié par Josh. De plus, TikTok est interdit en Inde depuis juin 2020, un dur moment pour l’application, mais qui a servi à Josh d’accroitre sa popularité.

« Au cours des deux dernières années seulement, 100 millions de nouveaux utilisateurs d’Internet se sont connectés depuis les régions rurales de l’Inde. Les données montrent que la consommation rurale représente désormais environ 45 % de l’utilisation globale des données mobiles dans le pays et se concentre principalement sur la vidéo en ligne. »

Le concurrent de TikTok en Inde perçoit près de 100 millions de dollars pour se développer grâce à VerSe..

© Unsplash / Solen Feyissa

Google et Microsoft investissent

Josh et Dailyhunt ne seraient rien sans ses investisseurs, d’ailleurs outre Google et Microsoft qui ont récemment apporté plus de 100 millions de dollars à VerSe, plusieurs compagnies investissent depuis longtemps. En effet, nous avons trouvé AlphaWave, Sofina Group, Lupa Systems, Goldman Sachs Sequoia Capital India. Cette liste de (très) gros investisseurs a permis à VerSe d’attendre plus de 1,5 milliard de dollars. Une somme que l’entreprise compte bien mettre dans ses applications comme Dailyhunt et Josh.

Continuer à lire
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start-up

WeRide : la start-up reçoit une grosse somme de la part de Yutong Bus

La start-up WeRide vient de recevoir près de 200 millions de dollars grâce à un investissement de l’entreprise de bus Yutong.

Avatar of Gabriel

Publié

sur

Par

WeRide perçoit près de 200 millions de dollars de la part de Yutong.
© WeRide

Connaissez-vous WeRide ? Dans un communiqué de presse, nous venons d’apprendre que la start-up vient de recevoir près de 200 millions de dollars de la part de Yutong Bus. WeRide est l’une des start-up qui reçoit le plus d’investissement ces dernières années pour développer la conduite autonome.

Laisser la voiture conduire à notre place

Alors que le fossé entre la conduite humaine et robotisée se réduit peu à peu, WeRide, la start-up qui réalise des taxis autonomes va pouvoir développer plus rapidement ce système grâce à Yutong Bus. La start-up réalise des véhicules avec une conduite autonome de niveau quatre grâce à une IA très développée, ce qui est assez rare. En Amérique, cette start-up pourrait limite se comparer à Tesla. Ce quatrième niveau de conduite autonome est un grand pas vers l’avenir, car la voiture pourra gérer la plupart des situations sans qu’un humain intervienne.

« L’attitude des personnes et des entreprises est en train de changer. Elles sont de plus en plus optimistes quant à la conduite autonome et à son avenir commercial suite à la COVID-19 [en Chine]. De nombreux investissements sont en cours dans ce segment parce que les investisseurs ne veulent manquer aucun leader potentiel de la conduite autonome », a déclaré le porte-parole de WeRide.

Un parking remplie de voiture autonome WeRide est visible en chine.

© WeRide

Des investisseurs et des concurrents de renom

Que serait une course sans concurrents et bookmakers ? Beaucoup d’investisseurs se sont intéressés au travail de WeRide donc le groupe Renaut, Mitsubishi et Nissan qui en 2018 a beaucoup misé sur la start-up WeRide. Néanmoins, il y a beaucoup de concurrents en Chine et la guerre de « qui sortira la première voiture 100 % autonome » n’a jamais été aussi forte. D’ailleurs, une autre start-up au nom de AutoX a reçu un très gros chèque et un soutien de la part d’Alibaba, MediaTek et Shanghai Motors en Chine.

« Nous avons obtenu le soutien du gouvernement local. Shenzhen fait beaucoup de progrès rapides sur la législation relative aux voitures autonomes », a déclaré le représentant d’AutoX.

AutoX a donc réussi à déployer près de 25 voitures autonomes à Shenzhen. Il y a également Pony.ai à Guangzhou, Deeproute.ai à Shenzhen, Momenta à Suzhou, Baidu à Pékin. Cependant WeRide a parcouru un excellent chemin et délocalise certains de leurs tests en Amérique. Le pays n’a pas la même philosophie que la technologie ainsi que la conduite autonome.

200 millions de dollars par Yutong Bug

L’entreprise Yutong Bus en Chine a investi près de 200 millions de dollars sur la start-up WeRide. Celle-ci a reçu des commandes afin qu’elle produise des minibus ainsi que des bus de ville. Cette collaboration va permettre de développer la R&D de la start-up qui d’ailleurs avait déjà réalisé un minibus sans volants, freins et accélérateur. Ce minibus est prévu pour être utilisé dans les lieux urbains selon les propos de WeRide.

Continuer à lire

Start-up

BassMe+ : une immersion encore plus intense dans vos sons

La start-up Studio Duroy vient de lancer un nouveau caisson de basse portatif : BassMe+ !

Avatar of Alex

Publié

sur

Par

BassMe+ caisson de basse portatif
© BassMe

La start-up française Studio Duroy est de retour en cette fin d’année avec un nouveau caisson de basse : BassMe+. Pour rappel, ce dispositif envoie des vibrations et des sons directement dans votre thorax afin de vous faire ressentir le contenu que vous écoutez.

BassMe+ : encore plus immersif que la première version

Le 13 novembre, Studio Duroy a annoncé dans un communiqué de presse l’arrivée d’une nouvelle version de son caisson de basse portatif Bass Me. Découvrons ensemble ce qu’apporte ce produit atypique !

Mieux ressentir les expériences sonores

Avant toute chose, faisons un tour d’horizon du concept de caisson de basse portatif de l’entreprise perpignanaise. BassMe est un produit se fixant directement sur la poitrine. Connecté directement en Bluetooth ou via un câble jack, le caisson permet de ressentir les vibrations ou le rythme des sons que vous écouterez. Par exemple, une scène d’action que ce soit dans un film, une série ou un jeu vidéo se ressentira de façon plus intense grâce aux impulsions produites par l’appareil. L’arrivée de BassMe+ amène une expérience sensorielle encore plus réaliste et plus intense que la première version.

BassMe - BassMe+ - Caisson de basse
© BassMe

BassMe+ : encore plus de technologie dans un produit innovant

Pour cela, la start-up a implémenté dans son produit le Bluetooth aptX « low latency ». Comme son nom l’identique, ce système permet de diffuser le son en haute définition sans fil ainsi que de réduire le temps de latence lorsque l’appareil est connecté en Bluetooth sur un produit électronique (smartphone, télévision, console…). Petit ajout intéressant, il est désormais possible de connecter deux caissons de basse portatifs à une TV. L’occasion pour ses utilisateurs de « vibrer à deux devant un film ou
dans une partie de gaming multi-joueurs »
déclare l’entreprise dans son communiqué.

bassme-plus
© BassMe

En plus de tout cela, trois modes sont désormais activables grâce à un bouton central présent sur l’appareil. L’entreprise précise ainsi que le mode « Full Sound pour un son puissant et équilibré, Bass Mode pour un son grave et Ultra Bass Mode pour un effet plus discret. » Dernière nouveauté des plus intéressants, le produit permet désormais de diffuser du son grâce à un caisson de 26 Watts. Une façon parfaite pour pouvoir être au cœur de vos musiques favorites ainsi que vos films et jeux vidéo. Au niveau de l’autonomie, rien de nouveau. La batterie tiendra ainsi 6 heures et se rechargera en 3 heures.

BassMe+ est disponible au prix de 129 euros dans les coloris bleu, rouge, rose et blanc. Si vous préférez le doré, le caisson de base portatif passera à 139 euros sur le site officiel de l’entreprise.

Continuer à lire

Start-up

Gunnar s’adapte à votre famille avec leurs lunettes anti-lumières bleues

Protégez les yeux des membres de votre famille avec les lunettes de chez Gunnar anti-lumière bleue. Il y en a forcément une paire pour vous !

Avatar of Gabriel

Publié

sur

Par

Microphone - Des lunettes
© Gunnar

Cette année 2020 ne ressemble à aucune autre à cause de la COVID-19. D’ailleurs beaucoup de personnes se sont réfugiées sur les écrans de téléphones, ordinateurs et de télévisions. En même temps, il fallait tuer le temps pendant les premiers et le second confinement. Pour certains d’entres-vous, c’était le moment de dépoussiérer votre console de jeu et de terminer pour la première fois A Plague Tale : Innocence.

Protégez vos yeux des écrans !

Depuis le temps vous n’avez pas honte ? Néanmoins, avez-vous pensé à vous protéger les yeux avec les lunettes de chez Gunnar ? Ils possèdent de nombreux modèles pour toute la famille et pour tous les styles. L’agence nationale de sécurité sanitaire a déjà sonné le tocsin afin de mettre avant les risques liés à la lumière bleue chez les enfants. En même temps, passer des heures devant Fortnite n’est pas très bon pour la santé (mentale). Il en va de même pour le télétravail qui nous oblige à passer de nombreuses heures devant un écran.

Gunnar Cruz, anti-lumière bleue

© Gunnar

15 ans pour dompter les verres anti-lumière bleue

Gunnar produit des lunettes brevetées pour réduire les risques de la lumière bleue sur vos yeux. Pour rappel, la lumière bleue peut provoquer de très lourds dérèglements des yeux si on est trop exposé. D’ailleurs, sans aucune action de votre part, les effets liés seront irréversibles dans la plupart des cas. C’est pour ça qu’il vous faut protéger les yeux des enfants comme des adultes.

Gunnar a commencé avec peu de modèles qui étaient quant à eux dédiés aux gamers. D’ailleurs, leurs lunettes sont portées par tous dans les gros événements gaming ou même dans les streams. Ils ont voulu aller plus loin, entrer dans de nouveaux univers. C’est pour cela qu’ils ont créé plusieurs modèles pour tous. C’est-à-dire que les enfants peuvent avoir leurs propres lunettes et même les adultes avec un côté plus classe et sobre. 

Gunnar, anti-lumière bleue

© Gunnar

Pour cela, Gunnar n’est pas allé de main morte. Il n’a pas cessé de chercher les meilleurs matériaux, design, teintes et traitements de verres pour les adapter à tous ceux qui souhaitent de lunettes. C’est pour ça qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, nous avons mis le nez sur le modèle Cruz de chez Gunnar. Cette gamme est destinée aux enfants de 4 ans à 12 ans. Les adultes peuvent également se réjouir, Gunnar possède des modèles de lunettes pour vous.

D’ailleurs, saviez-vous que Gunnar peut mettre les verres à votre vue grâce à une ordonnance de votre ophtalmo ?

 

Continuer à lire

VOTRE HEBDOMADAIRE

Conception graphique - Conception
Publicité

Tests

Bons Plans

Dossiers

Articles tendance