Tests

[Test/PC] A Plague Tale innocence, une guerre de cent ans

Publicité
Publicité

A Plague Tale Innocence est un jeu d’aventure narratif développé en France par Asobo et édité par Focus Home Interactive. Il est sorti ce 14 mai 2019 sur PC, Xbox One et PS4. Les développeurs se lancent dans un pari risqué puisque le jeu se veut très linéaire. Néanmoins, ça n’empêchera en rien le plaisir d’y jouer malgré les divers jeux Open World qui sortent.

Le fait d’avoir choisi des enfants est très risqué cependant, Asobo a réussi à adapter les discours et la maturité du jeu pour celui-ci ne soit pas trop enfantin. Il ne faudra pas compter sur des moments d’accalmie. Amicia et Hugo devront sans cesse faire attention à ce qu’ils font. Les mécanismes du jeu sont très bien adaptés et la coopération est vite primordiale pour la suite.

Vous devrez également alterner entre les phases d’infiltration et des énigmes qui seront sur votre chemin. Il faudra approximativement une quinzaine d’heures de jeu pour le finir ce qui est une bonne moyenne.

Synopsis

Le jeu se déroule pendant la guerre de cent en 1348 pour être précis. On incarne Amicia accompagné de son frère Hugo résistant tous les deux à l’inquisition et aux maladies de la région de Guyenne (Aquitaine maintenant).

Deux frères et sœurs qui viennent d’une famille noble, mais qui ne se connaissent pas pour autant au départ. Ces événements vont les réunir pour survivre à l’invasion des ennemies et survivre face à la peste noire.

Dans l’écoulement de l’histoire, les mystères que le jeu possède se révéleront peu à peu. Vous découvrirez la raison de la présence des rats et pourquoi l’inquisition vous poursuit pour vous capturer. Néanmoins, on aurait apprécié que Asobo développe un peu plus le Lore, car celui-ci nous laisse une intrigue au fond de la gorge.

Graphisme

Les graphismes de A Plague Tale Innocence sont vraiment magnifiques. Asobo n’a pas fait les choses à moitié et nous donne une immense claque. Vous retrouverez des panoramas superbes ou des passages morbides très bien réalisés. Le tout pour bien se rapprocher de l’ambiance qu’était le moyen âge. Les personnages souffrent un petit peu du manque d’expression faciale.

Bande sonore

La bande sonore de A Plague Tale Innocence est vraiment magnifique. Tous les éléments nous font plonger tout droit dans le jeu. Le bruit des oiseaux, des feuilles bougeant à cause du vent et les bruits des animaux qui nous entourent. Créer par Olivier de Rivière, c’est une de ses bandes son la plus réussite.

Lorsque les choses commencent à se gâter, vous entendrez le souffle haletant d’Amicia à l’approche d’un ennemi. D’ailleurs, la version française du jeu est très bien réalisée. Vous entendrez la merveilleuse voix de Bernard Gabay, la personne qui a prêté sa voix à Tony Stark et de Féodor Atkine qui a prêté sa voix pour Jafar et Docteur House. La version originale du jeu est également de toute beauté.

Gameplay d’A Plague Tale Innocence

Après les phases d’exploration et d’infiltration, vous disposerez d’une fronde qui pourra être améliorée. Au début de l’aventure, elle vous servira à détourner les gardes de votre chemin ou faire tomber des choses pour avancer dans l’histoire. Cette fronde se transformera peu à peu comme une arme létale. L’alchimie sera également de la partie, vous pourrez créer divers produits. D’où le fait qu’il est tout de même important d’explorer les endroits où vous passez.

Vous devrez ramasser des matériaux tel que le cuir, corde ou pochette pour fabriquer ou améliorer ce que vous avez sur vous. Il faut souligner que c’est grâce au gameplay que l’histoire prend tout son sens. Au début de A Plague Tale Innocence, on ressent énormément le stress lié aux événements qui se passe. C’est un excellent moyen pour investir le joueur et le faire voyager dans l’univers du jeu. Vous aurez également le choix de faire l’aventure entière avec ou sans HUD ce qui permet une plus grande immersion

A Plague Tale Innocence est un excellent jeu ! Vous vivrez les folles aventures de ces jeunes enfants au travers d’une histoire familiale qui vous fera verser la petite larme. Les musiques sont quant à elles magnifiques et très bien synchronisées avec le gameplay. Il faut y jouer pour se faire réellement un avis dessus.

Publicité
Afficher plus

Gabriel Foffano

Président de Novidées Studio, l’Agence Web qui édite High-News.fr. Je suis un passionné de tout l’univers high-tech, Gaming, Informatique et Internet. Nous pouvons discuter ensemble de votre projet de numérisation afin de vous projeter sur Internet ! Nous avons une équipe sensationnelle qui saura répondre à vos moindres besoins. Si je ne réponds pas, c’est que je suis bloqué devant un boss dans Dark Souls ou en train de m’enfiler des gâteaux au chocolat devant Harry Potter.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité
Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Notre site est totalement gratuit ! Ce dernier fonctionne à l’aide de publicité et d’articles affiliés. Si vous souhaitez soutenir le site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités.