Suivez-nous

Tests

Test de Shadow : l’alternative à l’achat d’un gros PC Gamer

Shadow est vraiment dans le futur. Ils sont réinventés l’utilisation du PC et nous permet de jouer avec les derniers composants.

Publié

sur

Lame - Jeux en nuage

La dématérialisation est le maitre mot depuis quelques années maintenant. On rend les choses plus faciles d’accès à de plus en plus de choses. Shadow a réussi à rentrer dans le monde du Cloud Computing. D’ailleurs, nous vous avions fait un article sur ça. Shadow est né en 2015 de trois amis. Emmanuel Freund, Asher Kagan et Stéphane Héliot se connaissent bien avant l’aventure Shadow. Emmanuel et Asher ont travaillé dans la même entreprise.

Lors du rachat de l’entreprise, Emmanuel et Asher créaient la société Blade pour être rejoint un peu plus tard par Stéphane un ami de leur lycée. C’est là qu’est né Shadow, de cette association qui a permis de démocratiser le Cloud Gaming dans le monde entier.

fondateurs shadow

© Shadow

Création de comptes

Lorsque vous accédez au site, vous aurez les renseignements généraux de Shadow avec les différents tarifs. Par la suite, si vous souhaitez entrer dans la Shadow Family alors vous devrez créer un compte en passant par ce lien. Vous devrez y renseigner des informations lambdas telles que le prénom, nom, adresse e-mail et votre numéro de téléphone. Une fois votre adresse mail confirmée, vous devrez rentrer votre carte de paiement.

Le paiement effectué, vous recevrez un e-mail de confirmation sur la commande. Pour finir, vous recevrez dans l’heure ou quelques heures après un e-mail pour confirmer que votre accès à Shadow est activé. Dans ce mail, vous recevrez également les liens vous permettant de télécharger le logiciel selon votre système d’exploitation. Shadow est disponible sur PC, macOS, Android, iOS et Ubuntu.

Lorsque vous créez votre compte, vous aurez deux choix. Le premier est d’installer Shadow selon les options recommandées. Le second quant à elle, elle vous permet de personnaliser votre installation selon des critères que vous souhaitez.

shadow

© Shadow

Premier démarrage

Lors de l’installation, le logiciel est vraiment simple à installer. Vous devrez rentrer les identifiants que vous aurez utilisés pour la création de votre compte. Une fois connectée, la première sécurité arrive. On vous demande de confirmer que c’est bien vous qui vous vous connectez sur votre compte. Nous sommes vraiment content que la sécurité soit le maitre mot de Shadow. Une fois que la confirmation est effectuée, vous allez vous retrouver sur le réglage de la bande passante. Vous aurez la possibilité de la changer plus tard en passant par les paramètres de Shadow.

Voilà, vous avez démarré Shadow. Vous n’avez plus qu’à l’utiliser comme un ordinateur que vous possèderiez déjà. Il faudra installer les logiciels recommandés comme Bitdefender un excellent antivirus. Ensuite, vous devrez installer Mozilla ou Google Chrome selon vos préférences et pour les plus geek d’entre-vous Steam, Battle.net, etc. Nous regrettons que ces logiciels ne soient pas installés directement sur la machine.

Test de connexion

Lorsque nous avons fini de configurer Shadow, le premier réflexe a été de tester la bande passante du PC à distance. À notre grand étonnement, nous disposons d’une connexion fibre comme vous le montre l’image ci-dessous. Cette connexion est véritablement un bonheur n’ayant pas la fibre dans nos locaux. Nous avons téléchargé le dernier driver de notre GTX 1080 en trois secondes.

Débit Fibre Shadow

© Speedtest

In-game

Nous sommes dans le regret de vous dire qu’il faudra installer les launchers pour jouer. C’est vraiment dommage qu’ils ne soient pas installés d’office à la configuration de la machine. Nous avons donc téléchargé Steam pour installer un jeu online et un jeu solo. Dans un premier temps nous avons essayé Kingdome Come : Delivrance avec les options graphiques en Ultra élevé.

Nous avons eu le droit à quelques ralentissements. Néanmoins, nous ne savons pas si ça provient de la machine ou de notre connexion. Une fois que nous avons baissé les options graphiques en très élevés les ralentissements ont alors disparu. Le jeu était vraiment magnifique comparé à notre machine à la rédaction où sur le même jeu nous jouons en moyen. L’audio n’est pas décalé et les mouvements sont réactifs. Si nous avons montré une petite session de jeu à un confrère de la rédaction et il croyait que l’on avait changé la configuration du PC.

Ensuite, nous avons essayé Rust. Le jeu est toujours aussi beau voir plus puisque nous avons une très bonne configuration grâce à Shadow. Le jeu est fluide et nous a permis de battre un ours à main nue… En vrai, on s’est enfui dès qu’il s’est mis à nous poursuivre. Les mouvements et les déplacements de caméras sont fluides.

Bureautique

  • Sur Windows

Nous nous attaquons à la partie bureautique sur un PC Windows. La prise en main se fait instinctivement. Il suffit tout simplement de l’utiliser comme votre ordinateur de tous les jours. L’avantage que vous aurez c’est la puissance de la machine. Vous n’aurez aucun bug pendant votre session. Nous n’en avons pas eu durant l’utilisation de Shadow.

  • Sur macOS

Cette fois, nous avons testé le logiciel Shadow sur un Macbook Pro. C’est déjà un peu plus compliqué d’utiliser Shadow sur un MacBook, car dans un premier temps le clavier n’est pas du tout le même qu’un Windows. Les touches ne sont pas toute au même endroit et certaines touches ne sont pas pareilles du tout comme CMD remplace la touche Windows par exemple. C’est une question de temps pour s’habituer à tout ça.

Continuer à lire
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous

Tests

Bons Plans