Suivez-nous

Internet



Un site communautaire d’articles, interview d’un créateur

Un site communautaire d’un créateur de talent. Celui-ci s’exerce déjà dans la musique et la photographie. Il a tout pour avancer.

Avatar of Gabriel

Publié

sur

Samsung Q950TS - Arts visuels

Une interview d’un projet de site communautaire original et qui va peu à peu se développer. Voici son histoire…

Avant d’attaquer l’interview présente toi ?

Tout d’abord bonjour Gabriel et je te remercie de bien vouloir discuter de mon projet ! Je m’appelle Salah j’ai 23 ans et je suis actuellement étudiant en informatique, je suis sapeur-pompier volontaire en parallèle, mais en congé pour raison d’étude ! Je m’intéresse à beaucoup de domaines en rapport de prés ou de loin avec les techniques, je compose de la musique techno sur ordinateur, je crée des images très abstraites et psychédéliques grâce à mon smartphone pour l’instant et j’atteins des résultats assez impressionnants pour mon niveau.

J’aime beaucoup les jeux vidéo même si ces derniers temps je n’y ai pas plus beaucoup de temps. Et mon objectif à long terme est de créer une entreprise autour de l’hypnose que je pratique pour l’instant de manière totalement récréative (comme Messmer sur l’émission Star sous hypnose) afin de participer au développement de l’hypnose dans notre vie de tous les jours !

D’où t’es venu l’idée de ce projet de site communautaire et pourquoi ?

À la base je voulais créer un simple blog pour y partager mes découvertes quotidiennes en termes de nouvelles technologies, applications révolutionnaires (comme un des articles que j’ai intitulés « L’autotune pour peintre ! ») et c’est au cours du développement que me vint l’idée de permettre la publication d’un article à n’importe qui voulant faire de même sur ma plateforme après validation de ma part bien sûr afin d’être sur qu’il respecte bien les valeurs d’EasyLife et les valeurs éthiques en rigueurs dans notre pays.

En parallèle je me suis dit rendu compte que j’étais capable de réaliser des créations vraiment intéressantes que ce soit en image ou en musique sans plus de connaissances que ça, mais avec bien logique et d’astuces que j’ai pu acquérir au cours de mon expérience c’est pourquoi je suis en train dé d’ajouter une fonctionnalité permettant de poster des formations payantes ou non et qui seront bien sûr accessibles à tous.

Combien êtes-vous dans le staff et quels sont leurs rôles ?

Je suis pour le moment seul à développer ce projet.

Où en est le projet ?

Le projet avance doucement, mais surement, je travaille en ce moment sur des applications internes comme par exemple un centre de notification des futures missions spatiales, avec notification la veille d’une mission, ainsi que sur l’écriture d’articles qui viendront alimenter la plateforme.

Qu’apportera ce site communautaire d’articles ?

Cette plateforme permettra aux personnes n’ayant pas les moyens techniques et financiers de pouvoir quand même s’exprimer au travers des articles, gagner de l’argent à n’importe quel âge, car tout le monde à forcément une compétence à enseigner qui intéressera une autre personne derrière son écran et le plaisir d’apprendre et de partager n’a pas de prix. Ainsi que des applications internes très utiles qui pourront bien sûr être développées par des personnes faisant partie de cette communauté qui sera grande je l’espère.

Quand est-ce qu’il devrait sortir ?

Le projet est déjà en ligne à cette adresse vous pouvez ajouter votre email ou rejoindre le discord afin d’être tenu au courant des dernières nouveautés ! Vous pourrez me suivre également sur Instragram et Twitter.

Est-ce que le projet est gratuit ou payant ?

L’accès au site communautaire et aux articles et totalement gratuit, seules certaines formations seront payantes, mais à un prix très abordable ce qui permettra à n’importe qui de pouvoir suivre ces formations qui seront vraiment utiles et intéressantes.

Est-ce qu’il y aura des articles sponsorisés ?

Je pourrais accepter des sponsors pour des articles si la marque en question respecte l’éthique de la plateforme et si et seulement si je trouve le partenariat pertinent pour les lecteurs


[Source]
Continuer à lire
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Internet

WhatsApp ne partagera finalement pas vos données avec Facebook (pour l’instant)

WhatsApp vient finalement de décider que les nouvelles conditions d’utilisations ayant fait polémiques récemment seront déployées plus tard.

Avatar of Alex

Publié

sur

Par

whatsapp donnees personnelles partage facebook
© Unsplash

En début de semaine, WhatsApp a demandé à ses utilisateurs d’accepter de nouvelles conditions d’utilisation afin d’utiliser ses services. Malheureusement, cette demande a très mal été perçue étant donné que l’application faisait mention du partage des données personnelles avec Facebook. Ainsi, de nombreuses personnes ont décidé d’abandonner le réseau social afin d’aller vers des applications plus respectueuses des données personnelles. Face à ce remue-ménage, le service de messagerie instantanée a décidé de décaler la date de mise en place de ces conditions d’utilisations.

Whatsapp seront partagées à Facebook qu'on le veuille ou non.
Torsten Dettlaff / Pexels

Prendre le temps de mieux informer ses utilisateurs, la stratégie de WhatsApp

Le problème dans cette histoire, c’est que les nouvelles conditions d’utilisations de WhatsApp ont mal étaient comprises par les utilisateurs. En effet, beaucoup d’informations sont rapidement sorties à leur sujet. Malheureusement, celles-ci n’ont pas reflété de façon exacte et juste les véritables changements quant à la gestion des données des utilisateurs avec Facebook.

WhatsApp a ainsi de tenté de les rassurer à travers un communiqué officiel transparent sur la gestion des données personnelles, mais aussi plus récemment en annonçant que la mise en place de ces conditions d’utilisations serait reportée au 15 mai 2021.

Une situation délicate

Comme dit précédemment, moult informations ont vogué sur le web quant à ces nouvelles conditions d’utilisation. La peur s’est ainsi rapidement propagée chez les utilisateurs, et beaucoup d’entre eux ont décidé de partir sur des applications ne collectant pas ou peu de données comme Signal ou Telegram par exemple.

L’entreprise a ainsi annoncé vendredi 15 janvier sur Twitter et à travers un billet de blog que la mise à jour des conditions d’utilisations aura finalement lieu le 15 mai et non le 8 février comme prévu. WhatsApp précise « Nous allons également faire beaucoup plus pour dissiper la désinformation sur le fonctionnement de la sécurité et du respect de la vie privée sur WhatsApp.  »

L’application de messagerie instantanée profite d’ailleurs de son communiqué pour rappeler que « WhatsApp a été construit sur une idée simple : ce que vous partagez avec vos amis et votre famille reste entre vous. Cela signifie que nous protégerons toujours vos conversations personnelles par un chiffrement de bout en bout, de sorte que ni WhatsApp ni Facebook ne puissent voir ces messages privés. C’est pourquoi nous ne gardons pas de traces des personnes qui envoient des messages ou téléphonent. Nous ne pouvons pas non plus voir votre emplacement partagé et nous ne partageons pas vos contacts avec Facebook. »

Continuer à lire

Internet

Vos données Whatsapp seront obligatoirement collecté par Facebook

Facebook recevra vos données personelles de la part de Whatsapp. Une idée qui vient bouleverser sa politique de donnée vis à vis de ses utilisateurs.

Avatar of Gabriel

Publié

sur

Par

Whatsapp seront partagées à Facebook qu'on le veuille ou non.

À partir du 8 février, votre compte Whatsapp sera inaccessible si vous décidez de ne pas partager vos données avec l’application. Une décision qui vient ternir la politique de confidentialité de l’entreprise qui a été rachetée par Facebook il y a cinq ans maintenant. Cette nouvelle politique a été décelée par Apple qui demande aux entreprises de divulguer les données personnelles utilisées.

Voici la notification apperçu par un utilisateur de Whatsapp lors de la dernière mise à jour.
XDA Developers

Une descente aux enfers en cinq ans à cause de Facebook

Lorsque Facebook a acheté Whatsapp en 2014 pour plus de 19 millions de dollars, l’entreprise de Mark Zuckerberg a affirmé que les données personnelles collectées par l’application resteraient sécurisées. Un article de blog a d’ailleurs précisé tout ça quelques jours après l’achat. Ce même article démentit les fausses rumeurs qui circulaient sur internet. L’article de blog a donc remis les pendules à l’heure.

Le respect de votre vie privée est inscrit dans notre ADN et nous avons construit WhatsApp autour de l’objectif de savoir le moins possible sur vous […] Si le partenariat avec Facebook signifiait que nous devions changer nos valeurs, nous ne l’aurions pas fait. Au lieu de cela, nous formons un partenariat qui nous permettrait de continuer à fonctionner de manière indépendante et autonome. Nos valeurs et croyances fondamentales ne changeront pas. Nos principes ne changeront pas.

Article de blog sur le site Whatsapp en mars 2014

2016, première pièce de l’échiquier pour Facebook et Whatsapp

La première roue du carrosse a éclaté en plein vol en 2016. Lors d’un article de blog, Whatsapp annonçait qu’il partagerait certaines informations à Facebook. D’autre part, Mark Zuckerberg ou même l’entreprise Whatsapp a tenu à rassurer ses utilisateurs. Cependant, cela n’a pas empêché des milliers de personnes à se désinscrire de la plateforme de messagerie sécurisée afin de protester contre ça.

En nous coordonnant davantage avec Facebook, nous pourrons faire des choses comme suivre les métriques de base sur la fréquence à laquelle les gens utilisent nos services et mieux lutter contre le spam sur WhatsApp. Et en connectant votre numéro de téléphone aux systèmes de Facebook, Facebook peut offrir de meilleures suggestions d’amis et vous montrer des publicités plus pertinentes si vous avez un compte avec eux.

Article de blog sur le site Whatsapp
Les échanges qui s'effectueront entre Facebook et Whatsapp permettront d'avoir des publicités plus pertinante.
Thought Catalog / Pexels

Pour rappel, quelque temps auparavant, il était encore possible de choisir si vous souhaitiez partager vos données personnelles entre Whatsapp et Facebook.

Si vous êtes un utilisateur existant, vous pouvez choisir de ne pas partager les informations de votre compte WhatsApp avec Facebook pour améliorer vos publicités Facebook et vos produits. Les utilisateurs existants qui acceptent nos conditions et notre politique de confidentialité mise à jour disposeront de 30 jours supplémentaires pour faire ce choix en se rendant à Paramètres > Compte.

Article de blog sur le site Whatsapp

2021, les données personnelles voguent entre Whatsapp et Facebook

Un utilisateur de XDA Developers a fait monter une récente mise à jour des politiques de confidentialité de Whatsapp. La dernière mise à jour fait apparaitre une popup de consentement qui vous demande d’accepter ou de refuser les nouvelles politiques de confidentialités. Si vous acceptez, vos données seront partagées avec Facebook, mais pas que. En outre, la nouvelle politique de confidentialité permettra d’améliorer les échanges et d’améliorer la pertinence des publicités.

« Les informations que nous partageons avec les autres sociétés Facebook comprennent les informations d’enregistrement de votre compte (telles que votre numéro de téléphone), les données de transaction, les informations relatives aux services, les informations sur la manière dont vous interagissez avec les autres (y compris les entreprises) lorsque vous utilisez nos services, les informations sur les appareils mobiles, votre adresse IP et peut inclure d’autres informations identifiées dans la section Politique de confidentialité intitulée “Informations que nous recueillons” ou obtenues sur notification à votre intention ou sur la base de votre consentement. »

Cependant, il existe un revers de la médaille puisque les utilisateurs qui n’accepteront pas cette nouvelle politique de confidentialité verront leur compte Whatsapp supprimé. Alors, prêt à changer de service de messagerie ?

Continuer à lire

Internet

Microsoft Edge synchronise vos onglets et votre historique

Microsoft Edge vient d’ajouter à sa liste de fonctionnalités la synchronisation des onglets et de l’historique !

Avatar of Alex

Publié

sur

Par

synchronisation onglets historique microsoft edge

Depuis plus d’un an, Microsoft a décidé de faire passer son navigateur Edge sous Chromium. Une transition qui a permis au navigateur web de se refaire une seconde jeunesse et d’acquérir de nouveau la confiance des utilisateurs. Fière de cet exploit, la firme de Redmond continue de mettre à jour le navigateur avec de nouvelles fonctionnalités. Il est d’ailleurs aujourd’hui possible de synchroniser ses onglets ainsi que son historique entre différents appareils.

microsoft edge navigateur chromium synchronisation
© Microsoft

Edge n’avait pas du tout convaincu les internautes lors de son lancement en 2015. Basé sous le moteur de rendu EdgeHTML couplé à JavaScript Chakra, le navigateur a pris un tournant l’année dernière en passant sur l’architecture Chromium. Pour faire simple, le navigateur Microsoft Edge dispose désormais de la même base que Google Chrome. Un changement efficace auprès des utilisateurs et donnant envie à Microsoft de peaufiner plus régulièrement son navigateur. De nouvelles fonctionnalités sont d’ailleurs arrivées très récemment : la synchronisation des onglets et de l’historique.

Microsoft Edge peut désormais synchroniser votre historique et vos onglets

Si vous êtes du genre à utiliser plusieurs appareils à la maison avec le même navigateur, Microsoft Edge vient d’implémenter l’option parfaite pour vous. En effet, il est désormais possible de synchroniser l’ensemble de ses onglets ainsi que son historique. Le nom de cette fonctionnalité s’appelle « Tab Syncing ». Pas besoin de mises à jour pour profiter de cet avantage. En effet, la fonctionnalité serait activée du côté des serveurs de Microsoft.

Pour faire marcher cette fonctionnalité, il vous suffira de connecter votre compte Microsoft à votre navigateur sur vos appareils. Google Chrome ou Firefox par exemple ont déjà cette fonction. Edge se met donc simplement à leur hauteur afin de pouvoir conquérir plus de parts de marché.

Edge gagne du terrain

En mois d’un an, Microsoft Edge a parcouru un chemin colossal afin de rattraper son retard sur la concurrence. Optimisé pour les PC tournant sous Windows 10, le navigateur compte en un si petit laps de temps déjà 600 millions d’utilisateurs. Ce chiffre lui permet ainsi de se hisser derrière Google et devant Firefox. En octobre 2020, Edge avait selon NetMarketShare 10,22 % des parts de marché des navigateurs web, Chrome 69,25 % et Firefox 7,22 %.

D’autres nouvelles fonctionnalités devraient arriver durant ce mois de janvier 2021. Une occasion pour le navigateur de se démarquer de ses concurrents directs avec des fonctions inédites.

Continuer à lire

VOTRE HEBDOMADAIRE

Conception graphique - Conception
Publicité

Tests

Bons Plans

Dossiers

Articles tendance