Les puces Microsoft ARM sortirait bientôt pour concurrencer Apple

Microsoft va bientôt faire comme Apple et sortir les Microsoft ARM afin de devenir indépendant. Pensons à Intel qui perd peu à peu de gros clients. 1 min


Microsoft souhaite sortir les Microsoft ARM, des puces maisons
© Unsplash / Bram Van Oost

Microsoft vient d’annoncer qu’il serait sur le point de remplacer les puces Intel qui équipent ses serveurs. Le fabricant serait sur le point de suivre Apple afin de concevoir ses propres puces. Cela éloignera Microsoft d’Intel qui fournit des processeurs ARM de Qualcomm pour ses serveurs Microsoft Azure.

Direction Microsoft ARM

Microsoft serait en train de travailler sur des puces propriétaires afin d’équiper Microsoft Azure. Ils ont récemment embauché des ingénieurs d’Intel et AMD pour travailler dessus. Cela permettra dans un premier temps de concurrencer Amazon Web Services qui réalise depuis peu des tâches similaires, qui sont d’ailleurs plutôt bien avancées. La firme de Redmond garantirait que les puces Microsoft ARM seront plus adaptées pour le cloud computing.

« Nous continuons d’investir dans nos propres capacités dans des domaines tels que la conception, la fabrication et les outils, tout en encourageant et en renforçant les partenariats avec un large éventail de fournisseurs de puces », a déclaré le porte-parole de Microsoft, Frank Shaw.

Les puces d'Intel seront supprimés pour mettre en place les Microsoft ARM
© Unsplash / Christian Wiediger

Intel possède toujours une grosse part marché mais jusqu’à quand ?

Microsoft souhaite à l’avenir équiper leurs ordinateurs de la Microsoft ARM. Les Surface possèdent des processeurs ARM SQ1 fabriqués en collaboration avec Qualcomm. Cela s’annonce mal pour Intel qui commence à perdre peu à peu des clients. Ils ont récemment perdu Apple avec leur nouvelle puce Apple M1 Silicon qui équipe les MacBook Air, Pro et les Mac mini. L’action d’Intel à la bourse a chuté de 6,3 % à l’heure actuelle. Il reste encore bien plus haut qu’AMD qui est son principal concurrent.

Malgré cette annonce, Intel possède toujours une grosse part du marché à travers le monde. À l’heure actuelle, 90 % des serveurs sont équipés avec des puces Intel Xeon. AMD est encore loin de ces résultats. Néanmoins, le constructeur continu à se valoriser au fil du temps. Les demandes sont de plus en plus intenses, car des moteurs pour l’IA toujours plus gourmands arrivent. Intel doit sans cesse améliorer leurs puces pour adapter les GPU ainsi que les puces IA à la demande du client. Ces nouvelles puces devraient quant à elles arriver en 2021 afin de mieux concurrencer les puces M1 d’Apple ou même les Chromebook de Google.


Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

Gabriel Foffano

Président de Novidées Studio, l’Agence Web qui édite High-News.fr. Je suis un passionné de tout l’univers high-tech, Gaming, Informatique et Internet. Nous pouvons discuter ensemble de votre projet de numérisation afin de vous projeter sur Internet ! Nous avons une équipe sensationnelle qui saura répondre à vos moindres besoins. Si je ne réponds pas, c’est que je suis bloqué devant un boss dans Dark Souls ou en train de m’enfiler des gâteaux au chocolat devant Harry Potter.

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Partages
Buffer13
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Partagez