Neon, l'humain artificiel de Star Labs #CES2020

Le laboratoire de Samung en a surpris plus d’un, en présentant un projet complètement loufoque ! En effet, le patron de ce laboratoire a affirmé qu’ils ont créé une nouvelle forme de vie. Rien que ça ! Nous allons donc vous en dire plus sur Neon, l‘humain artificiel de Star Labs.

Neon : l’humain artificiel

Néon est ce que l’on appelle un avatar. C’est un être virtuel qui a été créé sur ordinateur. Si on le qualifie d’« humain », c’est parce que ce dernier serait capable de ressentir des émotions et de les montrer. Par ailleurs, bien que cela puisse être trivial de penser ainsi, un être humain se distingue de l’animal par l’intelligence et par la raison. Le qualificatif de Neon est également justifié par le fait qu’il soit doué d’intelligence.

D’après Star Labs, les Neons (les avatars) sont capables de tenir une conversation et de sympathiser comme des humains. Ainsi, Neon n’est pas une vulgaire encyclopédie qui obéirait à nos ordres.

Nous pensons que cette interaction avec les avatars se fera via la réalité virtuelle ou via la réalité augmentée. Enfin, doté d’une intelligence artificielle, Neon devrait être capable d’évoluer dans le temps et ainsi posséder une personnalité qui lui soit propre.

Enfin, d’après Star Labs, les entreprises pourraient se servir de Neon comme un conseiller financier, comme un professionnel de santé, comme acteur ou encore comme présentateur. Ils pourraient être votre ami ou votre compagnon. Autrement dit, Neon devrait être capable d’augmenter d’occuper à la fois la sphère professionnelle que personnelle.

Les problèmes d’une telle technologie avancée

Chaque avatar sera animé par Core R3, et ce, en temps réel en utilisant des réseaux de neurones artificiels. Le premier problème provient du fait que Core R3 soit capable de créer une réalité qui trompe la perception humaine. Autrement dit, l’être humain peut être sujet d’une manipulation ou encore d’endoctrinement.

Par ailleurs, si les avatars possèdent la faculté d’occuper n’importe quel poste professionnel, cela peut mettre en avant une problématique : la sécurité du travail. Nous pouvons ainsi imaginer une réduction de postes et un licenciement plus facile des employés.

Les Neons nous mettront-ils mal à l’aise, et vont-ils prendre une place plus envahissante que ce que nous pouvons imaginer ? S’ils possèdent la possibilité de montrer des émotions ou de développer leur propre personnalité, n’y a-t-il pas un risque d’une utilisation malveillante ?

Publicités
Taher
Étudiant en Master 2 Drug Design à Aix-Marseille Université. Manager et rédacteur du site High-News depuis septembre 2019.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :