Histoires du JV (2) : la première console de salon

Couverture

La semaine dernière, nous avons traité ce qui pouvait être considéré comme étant le premier jeu-vidéo de l’histoire, Bertie the Brain. Continuons notre série avec une nouvelle histoire du JV : la première console de salon apparue en 1972, le Magnavox Odyssey.

La naissance d’une console

La première console reliée à un téléviseur fut inventée par un ingénieur allemand prénommé Ralph Baer. S’il a eu une vague idée de ce qu’il voulait faire en 1951, ce n’est qu’en 1966 que le concept prit réellement forme. Mais ce n’est qu’en 1971 que le prototype fut réellement achevé sous sa version finale. Durant cette période, six prototypes ont été développés.

Le Magnavox Odyssey ressemblait à une boîte rectangulaire se connectant à la télévision par le biais d’un boîtier de commutation. Il disposait d’un socle et d’un couvercle de couleur noir. Un liséré marron imitant le bois renforçait le design de la console. Nous pouvons supposer que la présence de ce liséré est tiré du design du dernier prototype de la console, une boîte couleur boisée. L’Odyssey fonctionnait avec des piles et n’embarquait pas de fonctions sonores.

La console pouvait accueillir deux manettes. Elles étaient de couleurs blanches avec un couvercle de même coloris que le liseré. Ces manettes présentaient aussi la forme d’une boîte rectangulaire, et pouvaient donc facilement s’asseoir sur une surface plane. 4 boutons composaient ces manettes : 3 potentiomètres (boutons rotatifs) dont 2 sur le côté gauche et 1 bouton de réinitialisation. Ce bouton de réinitialisation permettait de réinitialiser le jeu en mémoire.

La console était fournie de diverses autres accessoires, dont des calques transparents spécifiques à chaque jeu. Ces calques permettaient ainsi de simuler l’environnement graphique que la console ne pouvait générer. Ils se collaient à la télévision grâce à l’électricité statique. D’autres accessoires pouvaient être fournis comme des dés, des plateaux de jeux ou des billets fictifs.

La ludothèque du Magnavox Odyssey

Les jeux se présentaient sous forme de cartouches. 28 jeux ont été développés pour l’Odyssey. Nous pouvons notamment citer des jeux de sports comme Tennis, Basketball ou encore Football. D’autres jeux étaient présents comme Roulette ou encore Interplanetary Voyage.

Plusieurs jeux utilisaient la même cartouche. Par exemple, la cartouche 4 embarquaient Cat and Mouse, Football (Running), Haunted House et Invasion. Un même jeu pouvait utiliser plusieurs cartouches. C’est l’exemple de Invasion se retrouvant aussi sur les cartouches 5 et 6.

Deux personnes jouant à la première console de l'histoire

Ainsi, le passage d’un jeu à un autre à partir d’une même cartouche reposait sur l’utilisation d’accessoires différents ou de l’application de règles différentes.

Conclusion

Magnavox Odyssey fut la première console de salon qui est apparue dans l’histoire. Commercialisée en 1972, 350 000 exemplaires ont été écoulés jusqu’en 1975, date de la fin de la production et exploitation de la console. Par rapport à une Playstation 5 ou à une Xbox Series X, le Magnavox Odyssey n’est qu’un dinosaure dont on peut en sourire. Mais ce fut une révolution à l’époque, révolution qui aura permis d’insérer, dans nos salons, des consoles de jeux-vidéos.

Nous terminons cet article par une petite publicité présentant la console en 1973. Que de nostalgie, n’est-ce pas ?

2 Comments

  1. Skyler 22 août 2020
    • Taher 22 août 2020

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :