Huawei : Trump empêche la marque de se fournir chez Intel

Malheureusement, Huawei aura encore une fois goûté aux sanctions américaines avant le départ de Donald Trump.1 min


huawei intel trump
© Unsplash

Alors que la situation commençait un petit peu à se résorber entre Huawei et les États-Unis, Trump ressort la hache de guerre afin d’assainir un nouveau coup sur la marque chinoise. En effet, l’administration Trump vient de révoquer une dizaine de licences spéciales permettant d’autoriser des sociétés américaines (dont Intel) à travailler avec l’entreprise.

huawei-matebook-13-2021

À quelques jours de la fin de son mandat, Donald Trump compte bien continuer à jouer des coudes avec la Chine. Après avoir mis sur liste noire Xiaomi la semaine dernière, c’est au tour de Huawei de regoûter aux douces sanctions américaines.

Huawei perd Intel en ce début d’année

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine continue son bout de chemin. Depuis 2019, les entreprises américaines ne peuvent plus travailler ou fournir du matériel à Huawei. Un coup dur pour le célèbre fabricant de smartphones qui a notamment perdu les services de Google. Cependant, une certaine clémence avait été ressentie ces derniers mois avec notamment l’autorisation de certaines entreprises américaines à pouvoir retravailler avec la société chinoise. Ainsi, des licences dérogatoires avaient été accordées. Cela avait par exemple permis à la firme de produire des ordinateurs Windows.

Aujourd’hui, nous apprenons de la bouche de l’agence Reuters, mais aussi à travers un billet d’avertissement que l’administration Trump souhaiterait bloquer une dizaine de ces licences commerciales avec Huawei. Parmi celles-ci, Intel et ses semi-conducteurs seraient de la partie. On peut donc fortement s’inquiéter sur la suite de l’aventure pour l’entreprise chinoise sur le secteur des PC.

Même si d’autres entreprises comme AMD pourraient sauver Huawei. D’autres informations nous font penser que les nouvelles sanctions imposées par l’administration Trump empêcheraient ce partenariat. En effet, la Semiconductor Industry Association, organisme regroupant l’ensemble des entreprises du secteur, a déclaré que les dernières interdictions touchaient une large partie de ses membres. Une information qui nous permet de confirmer à demi-mot qu’AMD et d’autres acteurs ne pourront pas fournir Huawei pour ses ordinateurs.


Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

Alex

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

18 Partages
Buffer18
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Partagez