Suivez-nous

Internet

Facebook filtre les posts grâce à l’IA

Facebook réalise enfin son rêve. Permettre à l’IA de gérer elle-même le contenu le plus pertinent pour vous.

Publié

sur

Facebook - Logo
© High-News.fr

Facebook a toujours voulu que l’IA gère elle-même les besoins de modération de la plateforme. Après de nombreux tests et péripéties, l’IA de Facebook entre dorénavant dans sa dernière phase de test. Celle-ci va devoir modérer automatiquement les divers posts publiés sur Facebook.

L’humain sera le dernier rempart de Facebook

Dès que l’IA sera capable de gérer correctement toutes les informations, les publications sur Facebook, l’humain sera quant à lui le dernier rempart en cas de signalisation par le robot. Actuellement, le système de modération fonctionne de façon communautaire. C’est-à-dire que ce sont les personnes qui possèdent un compte qui signalent le contenu. Vous pouvez montrer du doigt post, tout comme nous ou d’autres personnes.

Afin de rendre Facebook plus autonome et plus pertinent, les développeurs ont énormément travaillé sur l’IA pour que la plateforme soit de qualité. Cependant, les posts les plus controversés sont directement gérés en amont par les équipes ou par l’IA. Le réseau social Facebook possède plus de 15 000 modérateurs à travers le monde pour lire, supprimer ou publier manuellement des posts.

Dans cette IA, Facebook espère que les messages les plus prioritaires remontent en premiers ce qui permettra aux modérateurs d’avoir moins de travail. Cette priorité se base sur un algorithme spécialement conçu par le réseau social. Une fois édité, l’IA pourra remonter la publication selon la gravité, la viralité, ou si celui-ci enfreint les règles de Facebook.

« Les posts jugés incorrects de la part de l’IA seront envoyés auprès des modérateurs, mais nous utiliserons ce système pour mieux prioriser ce processus », a signalé Ryan Barnes

Fonctionnement IA Facebook

© Facebook

L’IA n’est pas aussi aussi humaine que les modérateurs de Facebook. C’est pour ça que leurs modérateurs seront vraiment le dernier rempart. Néanmoins, des questions restent en suspens. Comment l’IA va-t-elle interpréter les mots d’une publication ou même les textes alternatifs ?

Facebook ne compte pas remplacer l’IA par l’humain, mais au contraire de l’aider dans sa tâche de modération comme le disent nos confrères de The Verge. En même temps, avec plus de 1,28 milliard d’utilisateurs actifs tous les jours, les modérateurs ont bien besoin d’aides dans leur travail.

Continuer à lire
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous

Tests

Bons Plans