Les assistants vocaux sont de plus en plus présents dans nos foyers et notre quotidien. Mais on peut se demander à quoi cela sert. Si ce n’est qu’un jouet pour geeks ou un vrai outil. Nous allons tenter d’y voir un peu plus clair avec le Google Home Mini, l’enceinte connectée signée Google.

Caractéristiques techniques et déballage

Les caractéristiques techniques du Google Home Mini sont les suivantes :

  • Une enceinte ronde de 9,8 cm de diamètre et de 4,2 cm de haut
  • Une connexion Wifi (norme b/g/n/ac) et Bluetooth (norme 4.1)
  • Un indicateur lumineux sur le dessus et deux boutons tactiles sur les côtés
  • Deux micros et un haut-parleur 360° de 4 cm
  • Une prise micro USB et un bouton pour couper le micro

Déballage du Google Home

Le Google Home Mini se décline en trois coloris. Par exemple vous pouvez le commander en blanc, en gris ou en rouge. Il est d’ailleurs fourni avec un cordon d’alimentation d’un mètre cinquante.

La première configuration nécessite l’application Google Home sur votre smartphone. Cependant l’enceinte fonctionne de façon autonome ensuite (mais la configuration se fait toujours avec ladite application). La configuration initiale dure une dizaine de minutes.

Que peut-on faire avec ?

Le Google Home Mini peut servir à beaucoup de choses. En effet plein de fonctionnalités sont implémentées et d’autres sont encore en cours de fabrication. Nous allons retrouver, par exemple, de nombreuses fonctionnalités multimédias. Mais également la météo, une définition des mots… pleins de fonctionnalités connectées. Par exemple il est possible de demander à consulter l’horoscope du magazine « Elle », suivant vos envies.

Dans les fonctionnalités multimédias, nous retrouverons d’abord la possibilité d’associer un compte de streaming musical à votre Google Home Mini. Toutefois ça ne s’arrête pas là, on peut également disposer des radios via TuneIn (même pas besoin d’avoir un compte). Ou encore demander une musique de relaxation ou les sons de la nature. Nous pouvons aussi commander la lecture de flux vidéo (Netflix par exemple), mais à condition d’avoir une télévision Android ou une Chromecast.

Cependant le Google Home Mini ne permet pas que de faire du multimédia, il permet également de se divertir ! On retrouve les fameuses blagues, ou encore des comptines que nous chante l’assistant vocal. On peut aussi faire des recherches ou demander des définitions de mots.

Google Home Mini gris

Vous pouvez également faire des rappels ou mettre le réveil. Mais en réalité nous sommes un peu déçus : on ne peut pas dicter de notes à insérer dans Google Keep par exemple ou envoyer de SMS. Nous espérons que cela arrivera dans le futur !

Vous pouvez également piloter les objets de votre maison connectée tels que les thermostats Nest et Netatmo ou encore votre Phillips Hue.

Vous pouvez trouver une liste des fonctionnalités du Google Home Mini ici.

Comment l’utilise-t-on ?

Après la phase de configuration initiale, il suffit de dire « Ok google ! » ou « Hey Google ! » pour activer l’assistant. Il suffit ensuite de donner son ordre. Néanmoins il n’y a pas besoin de crier pour se faire comprendre, la reconnaissance fonctionne étonnamment bien même en environnement bruyant.

Le volume se règle de façon vocale par la commande « Mets le volume à 30% » par exemple. Mais aussi par les deux extrémités tactiles du galet. La barre du dessus affiche d’ailleurs le niveau du volume. Il est également possible de régler le volume depuis l’application, qui comporte aussi un égaliseur sommaire.

Tous les réglages du Google Home Mini se font depuis l’application Google Home, installable sur n’importe quel smartphone récent. Nous y retrouverons les configurations de Voice Match (pour reconnaître votre voix) ou configurer les comptes multimédias associés. Il est également possible de lier l’enceinte connectée à d’autres capteurs tels que les objets connectés Nest ou Netatmo pour piloter sa maison à la voix. Ou encore de connecter votre enceinte à un système de son Bluetooth.

Un bouton sur le côté du Google Home Mini permet de couper complètement le micro et donc de stopper tout enregistrement de la part de l’appareil.

Un point concernant la sécurité et la protection des données

Bien que Google se soit mis en conformité vis-à-vis des réglementations européennes concernant la protection des données personnelles. La société emmagasine encore de grandes quantités de données. Le Google Home Mini ne fait pas exception et tout ce que vous demandez est utilisé. Et inversement tout ce que vous faites avec les outils de Google (y compris Android) est utilisé afin de vous fournir du contenu.

Le bouton et la prise micro USB

Une partie (peut-être toutes) vos commandes vocales sont enregistrées et analysées. Parfois par des opérateurs humains, comme ça a été mis en avant récemment.

Vos données collectées sont accessibles depuis votre compte Google, dans les paramètres. Et le bouton pour couper le micro est là pour couper tout enregistrement et traitement de donnée de la part du Google Home Mini.

A vous de savoir si vous voulez ou non que vos données soient stockées et analysées par cette société.

Notre avis sur le Google Home Mini

L’appareil en lui-même est bien conçu, avec un design épuré et propre. En outre le son est d’étonnamment bonne qualité malgré la petitesse du haut-parleur. Ne vous attendez pas à ressentir les basses vibrer dans la pièce, mais le son reste clair et on n’a pas d’effet criard ou brouillé même à forte puissance.

Le micro et la reconnaissance de l’assistant fonctionnent vraiment bien, même quand il y a du bruit autour. Ce qui est quand même la fonctionnalité essentielle de l’outil.

Cependant nous nous posons la question de s’il y a vraiment une utilité au produit. En effet les fonctionnalités fournies concernent principalement le divertissement. Nous vous laissons le choix de décider de cela.

Publicités