Le cloud est en pleine expansion, le mot apparut autour de 1990 pour nommer une version globale d’internet. Cette version du mot à ce moment de l’histoire était surtout utilisée pour imager la confusion que provoquait internet à ce moment là. Le cloud est parti de quoi ? Nous allons voir de quoi le Cloud est venu et comment pourrait-il changer l’univers du stockage de donné et du gaming.

Les bébés du cloud

Internet est interprété comme du Cloud Computering dans les années 1960. Il a eu beaucoup d’acteurs donc Steve Jobs et Bill Gates pour nommer les plus connus. Néanmoins, longtemps avant naquit le premier transistor en 1930 par Norman B. Krim et Jacob Goldman, utilisant presque le système de cloud. En 1936, création de la machine de Turing par Alan Turing. Vous pouvez voir que ce processus n’est pas tout jeune.

De cette technique sont nés les messageries internet, les navigateurs web, les systèmes d’exploitation etc. Des années après, nées les outils de publication en ligne comme le célèbrent Wikipédia et WordPress que nous utilisons. C’est alors qu’une vague de création du blog vu le jour, ne venant pas tous de WordPress (N’oubliez pas Skyblog).

En 2007, Mark Zuckerberg publie sur internet le site Facebook qui a révolutionné le monde d’internet avec son système web 2.0. Auparavant, il y a eu la création de Google le fameux moteur de recherche.

Le stockage


Vos données peuvent être stocké sur différents supports. Souvenez-vous des cartes SD sorti en 2000, la clé USB créer aux USA en 2004 par Fu-I Yang et le disque dur sorti en 1957 par IBM pour les professionnels dans un premier temps. Les plus âgés d’entre nous auront connu le système de disquette cette solution de transporter nos données plus facilement. La première disquette est sortie en 1971.

Elle pouvait contenir toute sorte de fichier.  Ces supports avaient révolutionné notre quotidien autrefois. Le cloud est en perpétuelle évolution, comme cité ci-dessus les solutions de stockage étaient nombreuses autrefois. 
Des clouds pour le stockage sont de nos jours indispensable, les plus connus sont intégré dans des logiciels comment Google Drive dans Android, iCloud chez Apple et One Drive chez Microsoft par exemple. Ils vous offrent un certain stockage contre rémunération. Les offres de base vous donneront accès à un certain espace mais qui peu vite être remplie.

Le Cloud Gaming

Sur le net, on vous parle du Cloud Gaming. Une autre façon d’utiliser nos ordinateurs, cela consiste à utiliser un ordinateur stocké dans un grand centre qui retransmet via internet sur notre écran via plusieurs moyens.

Shadow

Comme par exemple une des plus connus qu’à développé Shadow, une start-up française qui est en constante évolution.
Au départ, il fallait une grosse connexion pour pouvoir être éligible. Dorénavant, une plus petite connexion vous permettra d’avoir au moins du 1080p. Comptez tout de même un minimum de 30 Mega minimum. Il existe deux sortes d’abonnement, un sur lequel vous recevrez un boîtier noir très jolie. L’autre version de l’abonnement n’est que logiciel. Vous installerez un programme qui vous donnera accès à distance à votre ordinateur à distance.


L’avantage de Shadow, c’est que vous pouvez l’utiliser sur votre ordinateur, via le boîtier qu’ils vous livrent. Vous aurez aussi la possibilité de l’utiliser via son logiciel sur un appareil Apple (MacBook, iPhone et iPad) ou un produit Android (Tablette, Smartphone et Smart TV). Vous aurez le choix du roi pour votre utilisation.

La configuration de l’ordinateur distant est mise à jour automatiquement, c’est à dire que vous pourrez avoir les derniers composants sans surplus.
Voici un Youtuber que l’on apprécie ici parlant de Shadow

L’abonnement de 
30 jours pour 29,95€ avec un engagement de douze mois
30 jours à 39,95€ sans engagement
.

Google Stadia

Découvert il y a de ça quelques mois, Stadia compte se faire une place dans Cloud Gaming. Le service a été annoncé peu de temps avant l’E3. Il propose un service entièrement logiciel. Le lancement est prévu pour novembre de cette année dans 14 pays. Ces pays pourront joueur exclusivement avec de la 4K/60Fps. Néanmois, pour 2020 Google aurait prévu de sortir une offre de base qui serait gratuite pour du 1080P seulement.

Les prix
Stadia pro 9,99€ par mois pour jouer à des jeux en 4K/60fps, HDR et 5.1.
La Founder’s Edition à 129€ avec un packaging contenant une Chromecast Ultra, un Controller Stadia, trois mois d’abonnement supplémentaire gratuitement, et le jeu Destiny 2 offert. Cette offre est limitée donc si vous êtes intéressé voici la page de précommande.
Stadia Base vous donnera accès gratuitement aux titres que vous possédez sur la boutique Google Stadia.

La connexion
 Google est plus souple avec son nouveau service. Ils comptent attirer un panel d’utilisateur plus varié allant de la Fibre à de l’ADSL. Une seule connexion avec 5 Mbps suffira pour jouer avec du 720p avec du 60 Fps. Cependant, le seuil recommandé est de 10 Mbps pour pouvoir avoir une expérience stable. Pour jouer à du 1080p, 60Fps et du son 5.1, l’utilisateur devra posséder un débit équivalent à 15/25 Mbps. Au delà, vous aurez la possibilité d’exploiter pleinement la puissance de Stadia avec du 4K, 60 Fps, son 5.1.

Publicités